Participation à une grève = information préalable

En cas de mouvement de grève initié dans une entreprise, n’importe quel salarié peut y participer, sous réserve d’informer au préalable son employeur de son intention de s’y joindre. Modalités d’information préalable que l’employeur peut encadrer, comme vient de le rappeler le juge à des syndicats…

Grève : une déclaration individuelle de participation à compléter

Une entreprise, dont l’activité vise le domaine de la sécurité aéroportuaire, a informé les salariés que toute déclaration individuelle de participation à un mouvement de grève devrait désormais se faire sous deux formes, et uniquement celles-ci :

soit via l’espace personnel de l’intranet de l’entreprise,
soit par remise en main propre aux directeurs ou responsables de sites.

Des syndicats ont contesté cette note de service : pour eux, imposer ces deux seuls modes de transmission de la DIP caractérise un trouble manifestement illicite à l’exercice du droit de grève. Une telle limitation constitue une restriction aux modalités d’exercice du droit de grève, en ce qu’elles auraient pour effet d’empêcher des salariés de rejoindre le mouvement de grève, estiment-ils…

A tort, selon le juge : cette formalité d’information n’est soumise à aucune règle de forme. Dès lors, l’employeur, agissant en vertu de son pouvoir de direction de l’entreprise, est compétent pour déterminer les modalités pratiques de transmission par les salariés de leur déclaration d’intention de participer à une grève, afin de lui permettre d’organiser, en cas de conflit, l’activité durant la grève.

Par conséquent, les modalités retenues dans la note contestée n’entravent pas le libre exercice du droit de grève…

Source : Arrêt de la Cour de cassation, chambre sociale, du 9 juin 2021, n° 19-22392

Participation à une grève = information préalable © Copyright WebLex – 2021

Les autres actualité du moment

Generated by Feedzy